79 actions achevées en 2020

Numérisation

0 10 226

Sur 83 actions de numérisation inscrites et validées par 23 départements ministériels pour l’année précédente, 79 actions ont été complètement achevées et 4 sont en cours de finalisation, avec un taux d’avancement de 90%, a indiqué le ministère de la Numérisation et des Statistiques dans son bilan pour l’année 2020. Un document qui fait état d’une série d’actions collaboratives, à l’instar du déploiement de l’application de partage de documents au niveau de vingt départements ministériels, ou encore la sensibilisation sur l’utilisation des solutions de GED. D’autres actions sont encore en cours de finalisation, telles que le déploiement de l’application de gestion du courrier, a expliqué la même source relevant le caractère « urgent » de ces actions sectorielles. À cet effet, le ministère délégué auprès du Premier ministre chargé de l’Economie de la connaissance et des Startups a participé à l’intégration des startups dans ces projets, alors que le département de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique travaille à la finalisation de l’intégration des projets des établissements de formation et de recherche (universités, écoles, centres et laboratoires de recherche…). Le ministère a œuvré, en outre, à la promotion d’un écosystème du numérique, avec la création d’un espace d’échange et de concertation avec les acteurs nationaux du secteur, en tenant, le 28 décembre dernier, une rencontre sur les voies et moyens de  promouvoir et développer cet écosystème. Il a, de plus, participé aux travaux de plusieurs groupes et commissions à l’échelle nationale et internationale, notamment la représentation de l’Algérie aux travaux de la CNUCED. Pour ce qui est du volet statistiques, le ministère a relevé dans son bilan l’engagement de trois actions dans le cadre du renforcement du Système Statistique National (SSN). La première en lien avec le Conseil National de la Statistique (CNS) en amorçant un processus de relance des activités du CNS, avec un projet de décret transmis au Secrétariat général du Gouvernement pour engagement du processus de promulgation. Une seconde action est en lien avec l’Office National des Statistiques (ONS), avec le décret portant rattachement de l’ONS au ministère, signé le 8 décembre dernier et publié au JO. La troisième action consiste en la mise en place des cellules statistiques au niveau des wilayas et des communes qui ont reçu un premier canevas statistique la fin décembre dernier afin de produire une première batterie d’indicateurs socio-économiques.

Le ministère va, selon son bilan, lancer son site web, orientant son plan de communication sur les médias électroniques et les réseaux sociaux en alimentant quotidiennement sa page Facebook par des informations sur l’activité du secteur. À travers ce programme, le ministère vise à « réussir la transformation numérique, le développement de l’information statistique et le renforcement du système national statistique conformément au programme du Gouvernement qui ambitionne l’amélioration des services de l’Etat et l’efficacité dans le développement de l’économie nationale ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.