Aïn Témouchent.. 16 réservoirs pour renforcer les capacités de stockage d’eau

0 2 036

Le secteur des ressources en eau de la wilaya d’Aïn Témouchent s’attelle à réaliser un programme sectoriel de développement visant à la réalisation de 16 réservoirs à travers les communes. Ces projets devront contribuer à accroitre les capacités de stockage d’eau et à sécuriser l’alimentation régulière des populations, a-t-on appris du directeur de wilaya du secteur.

Ces infrastructures en cours de concrétisation assureront une capacité de stockage globale de 9.900 m3, ce qui constituera un apport non négligeable pour sécuriser les besoins de la population en eau potable, notamment dans les zones d’ombre où seront implantés la plupart de ces projets, a souligné le responsable local du secteur, Mohamed Hamadouche.

Cette opération, inscrite au titre du programme sectoriel des ressources en eau et pour laquelle une enveloppe financière de 449 millions DA a été allouée, prendra en charge la réalisation de 16 réservoirs d’eau d’une capacité de stockage comprise entre 150 et 1.000 m3, a-t-on ajouté.

Parmi ces projets, deux réservoirs ont été récemment réceptionnés dans les villages d’Aïn Basal et de Béni Ghannam relevant de la commune de l’Emir Abdelkader , où ils sont entrés en service avec une capacité de stockage d’environ 500 m3 chacun. Les travaux de réalisation ont été achevés pour 4 autres réservoirs. Situés dans les communes d’Ogb Ellil et Oulhaça. Ils seront mis en service cet été. Les projets restants seront réceptionnés avant la fin de l’année en cours, a assuré le même responsable.

Par ailleurs, le même secteur lancera prochainement l’opération d’aménagement et de réhabilitation de plusieurs puits dans plusieurs communes de la wilaya pour subvenir aux besoins de la population en eau potable. Des démarches sont actuellement en cours pour recenser ces puits, étudier leur débit, s’assurer du taux de potabilité de leur eau, selon la même source.

La wilaya de Aïn Témouchent bénéficie quotidiennement d’une quantité de 100.000 m3 assurés par la station de dessalement de l’eau de mer de Chatie El Hilal (commune de Sidi Benadda) en plus de autres 5.000 m3 d’eau provenant de forages souterrains pour couvrir les besoins de sa population, rappelle-t-on.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.