Batna.. 63e anniversaire de la mort du Commandant Ali Nemer

0 2 456

La wilaya de Batna a commémoré dimanche le 63e anniversaire de la mort du chahid et héros le Commandant Ali Nemer chef par intérim de la Wilaya I historique tombé au champ d’honneur le 6 juin 1958. La cérémonie de commémoration a été organisée dans la ville de Merouana en présence du wali, Toufik Mezhoud, des autorités civiles et militaires, de moudjahidine, de compagnons d’armes du chahid, ainsi que des membres de sa famille. L’événement a été marqué par le dépôt d’une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative à la mémoire des martyrs, la lecture de la Fatiha du Livre saint, en plus de l’organisation de diverses activités à la maison de jeunes de la ville, dont une exposition de photographies dédiée au chahid Ali Nemer et une autre de produits artisanaux. A cette occasion, les lauréats du tournoi chahid Ali Nemer de pétanque ont été également honorés. Selon le secrétaire de wilaya de l’Organisation nationale des moudjahidines (ONM), le moudjahid Labed Rahmani, le défunt Commandant Ali Nemer faisait partie des héros qui avaient fait l’épopée de novembre 1954 dans les Aurès, et était connu n otamment pour son nationalisme, sa bravoure, ses actions politiques et militaires, mais aussi son inimitié pour le colonisateur. Le chahid Ali Nemer est né le 16 mars 1925 dans la mechta Oum Rekha à Merouana, où il apprit le Coran très jeune à l’école coranique du village, avant de rejoindre l’école dans la ville de Batna. Il poursuivit son militantisme au sein du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD), dans la cellule du chef-lieu de wilaya, avant de rejoindre la lutte armée en assumant plusieurs fonctions, dont celle du commandement par intérim de la Wilaya I historique. Le Commandant Ali Nemer participa à plusieurs batailles dans les Aurès, dont celle de Boualouane sur le mont Chelia, qui dura quatre jours et au cours de laquelle, selon des témoignages de moudjahidine présents dans cette bataille, 140 chouhada tombèrent au champ d’honneur les armes à la main, parmi eux le défunt Ali Nemer, qui était âgé d’à peine 33 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.