Benbouzid promet de répondre aux revendications des agents médicaux

0 55

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a promis que les revendications du syndicat national des agents médicaux seront étudiées dans les plus brefs délais, selon un communiqué du ministère de la Santé dimanche.

Lors de son entretien avec la délégation du Syndicat National des Agents Médicaux en Réanimation et Anesthésie de Santé Publique au siège du Ministère, le Ministre a exprimé sa disponibilité à l’écoute de toutes les préoccupations et suggestions des membres du syndicat avec l’objectif d’améliorer les conditions du personnel médical en réanimation et en anesthésie en particulier et des travailleurs du secteur de la santé publique par la reconsidération et la révision du statut dans le sens de l’amélioration de la situation professionnelle et sociale des travailleurs du secteur. Le ministre a déclaré que les revendications du syndicat sont légitimes et seront étudiée dans les plus brefs délais.

Le ministre a également dévoilé la programmation des sessions régionales de santé à la fin du mois d’octobre prochain, dont l’un des objectifs les plus importants est d’activer le système de santé en impliquant tous les acteurs, y compris les partenaires sociaux et la société civile, pour soumettre des propositions visant à promouvoir le secteur.

Pour sa part, le président du Syndicat national des agents médicaux en réanimation et en anesthésie a salué l’importance du ministère dans la consolidation de la culture du dialogue sérieux avec le partenaire social.

En particulier, les deux parties ont traité des questions et des préoccupations qui se résument comme suit :

Réviser les statuts du Corps du Personnel Médical en Réanimation et Anesthésie en précisant les charges, la promotion et la formation.

Enfin, le Ministre a ordonné l’ouverture d’une réunion de concertation et de coordination pour discuter et étudier les moyens d’incarner les revendications et aspirations du personnel médical en réanimation et en anesthésie pour la santé publique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.