Bordj Bou Arreridj : Ouverture d’une école numérique pilote

0 12 130

Le secteur de l’éducation de la wilaya de Bordj Bou Arreridj sera renforcé, à l’occasion de la nouvelle rentrée scolaire, par plusieurs nouvelles infrastructures et l’ouverture d’une école numérique pilote, a-t-on appris lundi des services de la wilaya.
La même source a précisé que la wilaya sera renforcée par de nouvelles structures, dont un (1) lycée, six (6) classes, trois (3) collèges d’enseignement moyen (CEM), sept (7) groupes scolaires, 24 cantines
scolaires, et l’équipement de 62 cantines scolaires, et ce, dans le cadre de la Caisse de garantie et de solidarité des collectivités locales pour un montant supérieur à 200 millions de DA. Aussi, 12 écoles primaires ont été dotées d’équipements fonctionnant à l’énergie solaire dans le cadre d’un projet subventionné par la Caisse de garantie et de solidarité des collectivités locales.
La même source a ajouté qu’une école numérique pilote sera également ouverte à l’école primaire Arbouche Omar, à proximité de la route Bir Sneb, au chef lieu de wilaya, détaillant que cette école, dont les classes ne dépassent pas 30 élèves, fonctionnera suivant le système de la vacation unique et sera équipée et connectée à tous les réseaux, y compris Internet. Chaque élève bénéficiera d’une tablette, sur laquelle le programme et le livre scolaire sont téléchargés, tandis que chaque enseignant sera doté d’un ordinateur portable et chaque classe sera équipée d’un tableau numérique interactif, a ajouté la même source. Selon la même source, un montant de plus de 438 millions de DA a été alloué dans le cadre de la Caisse de garantie et de solidarité des collectivités locales pour assurer des repas chauds dès le premier jour de la rentrée, signalant une hausse du nombre de cantines scolaires qui offrent des repas chauds à 486 cantines, au cours de la nouvelle année scolaire alors que leur nombre ne dépassait pas 30 l’année dernière.
La wilaya de Bordj Bou Arreridj a également bénéficié dans le volet du transport scolaire de 81 bus offerts par le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, au cours de l’année scolaire écoulée, affectés à la prise en charge des élèves vivant dans les zones d’ombre, a-t-on encore détaillé. Aussi, un montant de plus de 11 millions de dinars a été consacré au cartable scolaire, a-t-on conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.