Boumerdès.. 146 constructions illicites démolies à Zemmouri

0 3 453

Jeudi, le village Benyounes, bourgade située le long de la RN24, à l’ouest de la commune de Zemmouri, a été mis en état de siège par les autorités sécuritaires.
À la surprise générale des habitants de cette agglomération, tôt le matin, un grand nombre de gendarmes antiémeutes ont pris position sur les lieux. La partie nord du village, située entre les anciennes habitations et la mer, était inaccessible au commun des mortels.
Sur place, plusieurs gros engins des travaux publics défonçaient, sous la garde des gendarmes, des murs de villas, des clôtures en dur, visiblement érigés à la hâte, et plusieurs villas neuves, construites en R+1 ou celles dont la construction est entamée, ou entièrement finie ont été réduites en gravats, a rapporté le Soir d’Algérie.
Enfin, les engins rasaient tout sur leur passage. À notre arrivée sur les lieux, vers midi, un sous-officier donne à son supérieur le nombre de clôtures en dur ou de villas démolies : 146. «Nous ne partirons d’ici qu’une fois toutes les constructions illicites démolies», nous confiait l’officier.
On estime le nombre de constructions illicites à démolir à plus de 200. Des milliards réduits en décombres, alors que le code communal donne droit au P/APC de stopper ce gâchis. Visiblement, les constructions ont été érigées en un temps record, histoire de mettre les autorités devant le fait accompli comme cela se pratique partout dans la wilaya de Boumerdès, particulièrement au chef-lieu de la wilaya, où le trafic du foncier et les constructions altèrent gravement l’urbanisme de la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.