‘’ Des banques étrangères sont prêtes à financer des projets dans le domaine de la pétrochimie en Algérie ‘’

0 1 894

 c’est ce qu’a fait savoir le PDG du groupe Sonatrach, Toufik Hakkar, indiquant que pour la réalisation de ces projets nous ‘’adressons en priorité aux banques locales pour les financer’’. Mais, si les fonds locaux s’avèrent ‘’insuffisants, nous ferons appel aux banques étrangères ‘’

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.