Des bâtiments de guerre sur la côte algérienne

Coopération militaire

0 3 993

La coopération militaire, notamment maritime, s’intensifie sur les côtes algériennes. En effet, en moins d’une semaine, des navires de guerre russes et français ont accosté respectivement aux ports d’Alger et de Djen Djen. Une présence qui s’inscrit dans le cadre d’un échange d’expérience entre l’armée nationale populaire et ses hôtes. C’est dans ce cadre qu’un détachement de guerre russe composé d’une frégate, d’un remorqueur en haute mer et d’un navire pétrolier ravitailleur a accosté, lundi dernier, au port d’Alger dans le cadre d’une halte technique de trois jours, indique le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. Plus précise, la même source souligne que «dans le cadre de la coopération militaire entre l’Algérie et la Russie, un détachement de navires de guerre a accosté, lundi, au port d’Alger, composé de la frégate +Admiral Kasatonov+, du remorqueur en haute mer +Nicolay tchiker+ et du pétrolier ravitailleur +Vyazma+, dans le cadre d’une halte technique de trois jours ». Et d’ajouter qu’ »en marge de cette halte, le commandant de ce détachement de la marine russe a rendu une visite de courtoisie au commandant de la Façade Maritime Centre». Une halte qui s’inscrit dans le cadre des activités de coopération militaire entre les deux pays dans le domaine de la défense visant à renforcer l’échange d’expertise entre nos forces navales et la marine russe », conclut le document. Par ailleurs, le Bâtiment-base de plongeurs démineurs (BBPD) «Acheron» relevant de la Marine nationale française a accosté mardi au port de Djen Djen (Jijel) au niveau de la façade maritime Est pour une halte de quatre jours. «Dans le cadre de la mise en œuvre du programme de coopération militaire algéro-française pour l’année 2020, le Batiment base de plongeurs démineurs (BBPD) « acheron » relevant de la Marine nationale française a accosté, mardi le 19 janvier 2021, au port de Djend Djen (Jijel) au niveau de la façade maritime Est, où il ferra une escale de quatre jours», précise un communiqué du MDN. La même source ajoute qu’à cette occasion, «le commandant du Bâtiment a effectué une visite de courtoisie à Monsieur le Général, Commandant de la Façade maritime par intérim où les deux parties ont tenu une séance de travail sur le programme d’instruction tracé». L’escale du Bâtiment français, qui s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations d’amitié et d’échange d’expériences entre les armées des deux pays sera marquée par l’exécution de l’activité de coopération opérationnelle +Rais Hamidou-20+ qui comprendra des exercices de plongée militaire, de lutte contre les mines sous-marines et de traitement des accidents de plongée. «Ce qui permettra de renforcer les capacités de nos Forces navales en matière de sécurisation de navigation des bateaux et de protection des bateaux commerciaux contre les dangers des mines en temps de crises», conclut le communiqué du ministère de la Défense nationale. 

Par Arezki Louni

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.