Extorsion dans les dates de dépôt pour le visa Schengen

Le rendez-vous coûte entre 10 et 15 mille dinars

0 40

Les algériens qui souhaitent obtenir un rendez-vous pour déposer un dossier de visa France Schengen auprès de VFS Global vivent un véritable enfer à cause du contrôle illégal d’un groupe de personnes sur le système de prise de rendez-vous en échange de sommes d’argent comprises entre 10 et 15 mille dinars au milieu d’un silence complet des agents de l’institution chargée d’accorder le rendez-vous nomination auprès de l’établissement et des autorités chargées de délivrer un visa Schengen pour les personnes se rendant en France.

Au moment où les autorités françaises ont recouru à la réduction du nombre de visas accordés en faveur des ressortissants algériens et dans une situation où les prix des vols ont augmenté, notamment vers la France en raison des répercussions de la vague de Covid 19, des milliers d’Algériens souhaitant se rendre en France à des fins diverses, notamment des soins médicaux, vivent du chantage et pillage de leurs poches devant tout le monde sans un aucune réaction faute de dates de dépôt de dossier de visa auprès de VFS Global, qui est un intermédiaire entre ceux qui souhaitent obtenir un visa et le Consulat de France en Algérie par voie légale ordinaire sur Internet.

Cependant, ce procédé est devenu accessible de manière illégale sous le contrôle de certaines personnes qui vendent des rendez-vous à un prix compris entre 10 et 15 mille dinars, selon la date donnée, qu’elle soit lointaine ou proche. Cette méthode illégale qui fait l’objet de nombreuses critiques parmi les citoyens qui souhaitent obtenir un rendez-vous, elle a recueilli l’assentiment de certains, notamment de ceux qui ont une situation financière ou de ceux qui ont un départ précipité de se rendre en France pour cause de mariage mixte ou de soins ou d’autres cas qui nécessitent une délivrance rapide d’un visa. Face à cette situation, les ressortissants algériens demandent une action urgente de l’établissement chargé de recevoir le dossier de visa et du consulat général de France en Algérie, d’autant plus que ce dernier n’a encore délivré aucune précision, comme ce fut le cas les années précédentes face à de cas similaires. 

B.A

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.