Immunité collective comme objectif

Lancement de la semaine nationale de vaccination

0 12 404

Par : LARBI SIDALI 

Hier le ‘’Big Day’’, la grande campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 a été lancée à travers le territoire national afin de permettre au plus grand nombre de citoyens de se faire vacciner contre le coronavirus, et créer une immunité collective de la population pour assurer une rentrée sociale et scolaire sereine. 

Abderrahamne  Benbouzid 

Notre objectif est de vacciner 70% de la population 

Lors d’une conférence de presse à l’occasion du lancement de la Semaine nationale de la vaccination, le ministre de la santé Abderrahmane Benbouzid a annoncé que le principal objectif de cette campagne de vaccination est de vacciner 70%  des citoyens pour éviter les risques d’une quatrième vague. Dans le même ordre d’idée Benbouzid, a précisé que cette campagne nationale de vaccination vise à obtenir une immunité collective de la population, afin de revenir à une vie quasi normale dans les plus brefs délais. Concernant le variant delta, le premier responsable du secteur de la santé, a déclaré que si nous désirons protéger les enfants de toute infections la vaccination des adultes est requise. Par ailleurs, Benbouzid a appelé les personnes âgées de plus de 18 ans à se faire vacciner au niveau des espaces mis à leurs disposition à travers tout le pays, où toutes  les conditions nécessaires y sont réunies.

Djamel Fourar

8 Millions d’algériens ont eu la première dose  

Pour sa part, le porte-parole du Comité scientifique chargé du suivi et de l’évolution de l’épidémie Covid-19 en Algérie, Djamel Fourar a affirmé lors de la même conférence de presse que huit millions d’Algériens ont déjà reçu leur première dose de vaccin anti covid-19 et que trois millions d’entre eux ont revu les deux doses du vaccin.

Tabainet Mouadh

La vaccination en masse pour minimiser les pertes humaines

Le président de l’Association Nationale des Pharmaciens Algériens ANPHA, Tabainet Mouadh a estimé lors d’un entretien réservé à notre rédaction que cette campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 arrive au meilleur des moments, expliquant que cette semaine de sensibilisation des masses et de médiatisation à grande échelle va motiver et inciter plus de monde à ce faire vacciner, surtout que la rentrée sociale approche. De plus, notre intervenant a ajouté qu’il est nécessaire d’encourager ces efforts qui, selon lui, permettront d’atteindre une couverture vaccinale satisfaisante très rapidement. Dans le même ordre d’idée le Dr Tabainet Mouadh, a également précisé que des épidémiologistes parlent d’une 4ème vague à partir du mois d’Octobre et des pays proches comme la France déclare la détection d’un nouveau variant à savoir le variant ‘’Mu’’,et que de ce fait pour le moment aucun moyen autre que la vaccination en masse nous a été proposé pour minimiser les pertes humaines et de ne pas revivre le scénario de la saturation des structures de soins intensifs qui restent notre point faible dans la lutte.

Lyes Merabet

Nous comptons atteindre l’immunité collective d’ici le 1er trimestre 2022

Lyes Merabet, Président du Syndicat National des Praticiens de la Santé Publique, a annoncé lors d’un entretien téléphonique réservé à notre rédaction que cette semaine dédiée à la vaccination tombe à point nommé vue le léger recule de cette dernière durant la seconde moitié du mois d’aout. Dans le même ordre d’idée le Dr Merabet  estime que l’immunité collective de la population pourrait être atteinte d’ici le premier trimestre 2022.

La Protection civile mobilise 500 agents pour la réussite de l’évènement

Selon un communiqué émis par la direction générale de la porrection civile, par moins de 500 agents, tous grades confondus, seront mobilisés pour contribuer à la réussite de la campagne nationale de vaccination. Pour rappel, Les éléments de la protection civile contribuent, depuis le 24 juillet dernier, avec les équipes médicales à l’opération de vaccination massive, notamment à travers des quartiers populaires et au profit d’organismes et institutions publics et privés, ainsi que les personnes à mobilité réduite, en mobilisant d’énormes moyens matériels et humains, pour parvenir à vacciner le plus grand nombre de citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.