La Libye veut augmenter sa production à 4 millions b/j

0 2 044

Grâce à l’apaisement politique qu’elle connait depuis quelques mois, la Libye se permet de rêver et veut plus que doubler sa production d’ici l’année prochaine. Pour ce fait, le pays a sollicité l’appui de son partenaire historique, TotalEnergies.

Samedi à Paris, le ministre libyen du Pétrole, Mohamed Oun (photo), a déclaré que le pays espérait augmenter la production pétrolière à 4 millions de barils par jour, d’ici un an. L’objectif initial pour l’année prochaine était d’environ 2 millions de barils par jour.

Pour y arriver, les autorités libyennes comptent sur la mise en production de plusieurs projets existants avec le retour des compagnies qui ont quitté le pays pendant la guerre, mais aussi sur la France. En effet, des contrats ont été signés avec TotalEnergies pour remettre en service certains des champs pétroliers détruits au cours des dix dernières années.

Parmi ces périmètres, le champ Mabrouk, dont la production dépasse 40 000 barils par jour sera prochainement développé par le géant français. C’est un projet colossal qui, en cas de succès, devrait faire de la Libye le plus grand producteur de pétrole en Afrique et l’un des plus importants du monde.

Bien qu’il soit exempté de réduction de quotas de production, le pays pourrait surtout se heurter à des restrictions de l’organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), dont il est membre, car le cartel cherche équilibrer son offre.

Le ministre du Pétrole a déclaré que ce projet vise à extraire le pays d’une décennie de chaos et de conflits et à relancer une économie nationale moribonde. Mohamed Oun a rappelé que parallèlement, des efforts sont en cours pour développer l’infrastructure pétrolière et moderniser les installations dans le but de s’assurer une plus grande part du marché du raffinage et à l’exportation dans le monde.

Le Groupe TotalEnergies est présent en Libye depuis 1954. En 2018, la production du groupe dans le pays a atteint en moyenne 63 000 barils par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.