La mobilisation à travers les wilayas

Semaine de vaccination contre la covid-19

0 6 085

Tizi Ouzou 

La wilaya de Tizi-Ouzou, ou un quota de 60.000 doses a été réceptionné pour cette opération, 149 points de vaccination fixes dont 111 au niveau des structures de santé, 15 pharmacies d’officine et 23 espaces publics sont été mobilisés et enregistrent une affluence appréciable de citoyens, tous âges confondus. A cela s’ajoute 120 équipes mobiles dont 98 sillonneront toutes les communes, les villages et les zones rurales éparses et enclavées, en sus de 2 équipes de la protection civile et 20 bus équipés destinés au grands-chefs-lieux de daïras. Le wali Djilali Doumi qui a donné le coup d’envoi de l’opération a indiqué qu’un total de 388.850 personnes ont déjà été vaccinées à Tizi-Ouzou, soit un taux de 27%.

Médéa

A Médéa, plus de 280 points de vaccination seront mobilisés pour la grande opération de vaccination contre la Covid-19. En outre 30 équipes médicales mobiles vont sillonner les zones enclavées pour permettre aux habitants de ces zones de se faire vacciner sur place, alors que six autres équipes devraient garantir la vaccination à domicile des personnes âgées ou à mobilité réduite.

Chlef 

Une affluence notable des citoyens est également enregistrée à Chlef, aux premières heures du lancement de cette campagne, à travers les 93 points relevant des structures de la santé. Ces points fixes ont été renforcés par 35 équipes mobiles, selon la DSP.

Tipasa

A Tipasa, la direction de la Santé vise, lors de cette grande campagne nationale de vaccination, à atteindre 60% de la population, ce qui va porter le nombre total des citoyens qui vont bénéficier de cette protection vaccinale à 177.000, selon le wali, Ahmed Mabed.

Bejaia 

A Béjaïa, où 99.128  personnes ont été vaccinées jusqu’à présent, selon un bilan de la direction locale de la santé, des équipes pluridisciplinaires ont été constituées pour sillonner les villages et quartiers en plus d’autres  points de vaccination installés à cet effet lors de cette campagne. Des points de vaccination sont, également, installés au niveau de l’Université Abderrahmane Mira en prévision de la rentrée universitaire ainsi qu’à travers des mosquées au niveau de 30 communes. Dans cette même wilaya, 152 points de vaccination répartis dans les différentes régions sont ouverts à l’occasion, en plus de 10 caravanes médicales qui vont sillonner les régions reculées de la wilaya.

Djelfa

A Djelfa, où cette campagne nationale a été fortement appréciée par les citoyens qui ont été nombreux à se présenter au 135 points de vaccination fixe, pour se faire vacciner et contribuer ainsi à la lutte contre cette pandémie.

Oran 

La wilaya d’Oran a mis en place pas moins de 260 points de vaccination pour cette opération, dont le coup d’envoi a été donné par les autorités locales au niveau du siège de la direction de la protection civile. Le dispositif mis en place comprend 85 structures de santé et 114 écoles pour la vaccination des travailleurs du secteur de l’éducation, en plus de l’installation de 35 tentes aménagées à travers les jardins et les places publiques. Le directeur de la santé et de la population, Abdenacer Boudâa, a souligné que la campagne de vaccination, lancée en février dernier, a touché plus de 497.000 citoyens de la wilaya pour atteindre 500.000 citoyens vaccinés à la fin de la campagne.

Mostaganem 

Pour sa part, la wilaya de Mostaganem a été dotée de 48 unités sanitaires mobiles pour la vaccination des habitants des zones rurales enclavées de 158 villages, en plus de 65 unités fixes. Des espaces supplémentaires pour la vaccination des catégories jeunes et des personnes âgées ont été désignés au niveau de 12 salles de sports et maisons de jeunes, ainsi que 54 mosquées, a indiqué le DSP, Tewfik Mohamed Khalil. Afin d’atteindre l’objectif tracé, en l’occurrence la vaccination de 105.000 personnes durant la semaine, les services de santé ont mobilisé 360 médecins et infirmiers, 140 employés et agents, et dégagé pour l’opération 130.000 doses de vaccin, a ajouté le même responsable.

Relizane

Dans la wilaya de Relizane, la campagne nationale de vaccination a connu, en son premier jour, une grande affluence des citoyens qui ont rejoint les 85 points de vaccination ouverts dans les différentes communes. Dix-neuf (19) équipes mobiles ont été mobilisées au profit des habitants des zones enclavées, l’opération étant encadrée par 600 cadres médicaux.

Naama 

Concernant la wilaya de Nâama, la DSP locale a consacré 54 centres fixes et quatre  équipes mobiles pour les zones enclavées pour cette opération, a-t-on indiqué.

 Mascara

Dans la wilaya de Mascara, le chef de l’exécutif, Abdelkhalek Sayouda, a donné le coup d’envoi de l’opération de vaccination et appelé les citoyens à se faire vacciner. Les points de vaccination ont été rapprochés des agglomérations, ainsi que la mise en place de points de vaccination pour les catégories professionnelles comme les agriculteurs et les commerçants.

Telemcen 

Dans la wilaya de Tlemcen, de nombreux citoyens ont afflué aux centres de vaccination et ce, depuis les premières heures de la matinée, à l’occasion de la semaine nationale de vaccination contre la Covid-19. Le directeur local de la santé et de la population, Mohamed Boukhiar, a indiqué que cette campagne a vu la multiplication des espaces consacrés afin d’atteindre le plus grand nombre possible de citoyens et pour réaliser l’immunité collective et stopper la propagation du virus. Les habitants ciblés par cette opération sont au nombre de 600.000 âgés de plus de 18 ans, sachant que jusqu’à présent 120.000 personnes ont été vaccinées. En plus des structures de vaccination traditionnelle dans le secteur de la santé, plusieurs autres secteurs participent activement à la réussite de la campagne, comme l’université de Tlemcen, où 8.500 nouveaux étudiants seront vaccinés parallèlement aux inscriptions administratives finales.

Ain-Temouchent 

A Aïn-Temouchent, 53 espaces ont été consacrés à la vaccination pour cette campagne nationale, en plus de deux caravanes destinées aux zones d’ombre, les agglomérations rurales enclavées, ainsi que deux équipes médicales relevant des services de la protection civile, avec la mobilisation de toutes les ressources humaines des services de la santé. Les responsables du secteur ambitionnent de vacciner 100.000 citoyens au cours de cette semaine nationale de vaccination qui s’étale jusqu’au 11 septembre, a-t-on indiqué. La direction de la santé de la wilaya de Tiaret a, pour sa part, a remis, pour cette campagne, 36.800 doses de vaccin contre la Covid-19, selon l’inspecteur de cette instance, le Dr. Bahri Benahmed, soulignant que 75 points fixes de vaccination ont été ouverts, ainsi que 90 unités mobiles, en plus de 102 médecins et 297 paramédicaux mobilisés à cet effet.

Constantine

Dans la wilaya de Constantine, 654 membres, dont des médecins, des paramédicaux et des agents administratifs, ont été mobilisés pour réussir cette campagne menée en coordination avec de nombreux acteurs tels que la Sûreté et la Gendarmerie nationales et la Protection civile.

Biskra

A Biskra, 164 centres de vaccination sont ouverts dont certains ont connu une affluence remarquable des citoyens, notamment en milieu urbain, particulièrement dans les quartiers qui ont été touchés lors de la dernière vague de la pandémie.

Annaba

Pour le succès de la même opération, Annaba a ouvert 154 centres de vaccination fixes et mobilisé 10 équipes mobiles pour les zones d’ombre, et 200 équipes de vaccination composées de médecins, d’infirmières et d’assistantes administratives tandis que la wilaya de Sétif a alloué 166 équipes mobiles et 281 centres fixes pour la vaccination contre la Covid-19 ciblant le plus grand nombre possible de citoyens, notamment dans les zones enclavées et reculées.

Tébessa 

A Tébessa, 135 centres de vaccination contre la Covid-19 ont été consacrés, encadrés par 160 médecins, 372 paramédicaux, 110 assistants administratifs, et 17 équipes mobiles qui parcourent les zones reculées et enclavées, les zones d’ombre, les quartiers et les regroupements d’habitations alors qu’à Souk Ahras, 387 éléments dont 112 médecins, 130 infirmières et 109 administrateurs dotés de 50 000 doses de vaccin sont à pied d’œuvre pour atteindre l‘objectif de l‘immunité collective.

Khenchla

La wilaya de Khenchela était également au rendez-vous de cette campagne nationale de vaccination, mobilisant 90 médecins, 144 paramédicaux, 75 administrateurs, en plus de 11 officines privées, pour faire réussir la campagne nationale contre l’épidémie à travers 21 communes.

Jijel 

La wilaya de Jijel a alloué 98 points de vaccination contre la Covid-19 dans le cadre de la grande campagne nationale de vaccination, lancée sous le slogan ‘’Avec le vaccin, la vie reprend ’’, alors qu’ Bordj Bou Arreridj, 117 centres de vaccination ont été ouverts, encadrés par 138 médecins et 338 infirmières, et 9 équipes mobiles spécifiquement dédiées aux personnes âgées et celles aux besoins spécifiques ont été mobilisées, en plus de 23 pharmacies privées.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.