«Le marché des assurances est en perte de vitesse»

Hassen Khelifati, PDG d’Alliance Assurances

0 1 611

Par LARBI SIDALI

Le président directeur général d’Alliance Assurances Hassen Khelifati, estime que le marché des assurances ne peut pas évoluer en marge des évènements et des crises que connait notre pays, en estimant que ce dernier est en perte de vitesse. 

 

Khelifati, a expliqué, dans un entretien accordé  à un site internet spécialisé dans l’automobile «CARVISION.DZ» que le marché des assurances est fortement impacté par la crise sanitaire, en générant une crise économique aigüe. Pratiquement, dira-t-il, tous les secteurs d’activité ont été impactés.

Ajoutant qu’ «il constatait cela quotidiennement à travers le ‘’ comportement du marché, aussi bien celui des particuliers que celui des entreprises dont le pouvoir d’achat et la trésorerie ont fortement baissés». 

Dans le même contexte, le patron d’Alliance Assurances a laissé entendre que le marché des assurances algérien fait face à une situation difficile et en perte de vitesse. Pour illustrer ses propos,  le vice président de l’UAR a indiqué que les «le secteur embauche de moins en moins du personnel, pour ne pas dire presque pas».

Par ailleurs et en réponse a une question portant sur le volet automobile, le premier responsable d’Alliance Assurances a indiqué que l’impact de l’absence du véhicule neuf est très apparent dans les bilans des compagnies. De plus, Hassen Khelifati , a estimé que ce manque à gagner est aggravé par d’autres facteurs, comme la chute du pouvoir d’achat, qui a provoqué la mutation d’une grande partie du marché vers des contrats moins coûteux, en passant de la garantie tous risques ou optionnelle, vers le contrat dommage-collision,  ajoutant que «lorsque le véhicule neuf était disponible, 70% des contrats étaient réalisés en tous risques et 30% en dommage-collision , mais actuellement c’est l’inverse» .

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.