LES BRITANNIQUES COMMENCENT À SE RUER DANS LES STATIONS-SERVICE

PÉNURIES DE CARBURANT

0 2 017

Confrontés à des difficultés d’approvisionnement liées au manque de chauffeurs routiers outre-Manche, BP et Exxon Mobil ont annoncé la fermeture de certaines stations-essence. De peur de manquer de carburant, les Britanniques se précipitent pour faire le plein.

Après les supermarchés, les stations-service touchées à leur tour. Jeudi, BP et son concurrent ExxonMobil ont annoncé la fermeture de stations-essence au Royaume-Uni en raison de problèmes d’approvisionnement en carburant liés au manque de chauffeurs routiers outre-Manche sous l’effet de la pandémie de Covid-19 et du Brexit. « Nous rencontrons des problèmes d’approvisionnement en carburant sur certains de nos sites de vente au détail au Royaume-Uni et, malheureusement, nous avons vu une poignée de sites fermer temporairement en raison d’un manque d’essence sans plomb et diesel », a indiqué une porte-parole du groupe britannique BP. « Nous privilégions les livraisons sur les aires d’autoroutes, les grands axes routiers et les sites les plus sollicités et cherchons à minimiser la durée des ruptures de stock », a-t-il ajouté. D’après BP et ExxonMobil, seul un « petit nombre » de stations sont touchées. Pas de quoi rassurer les Britanniques qui se sont rués sur les pompes à essence aux quatre coins du pays ce vendredi, malgré les appels du gouvernement à « agir comme d’habitude » et à ne pas procéder à des achats massifs sous l’effet de la panique, susceptibles d’aggraver la situation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.