Les chiffres disent n’importe quoi

0 290

Par: Malek Harami

L’ONS vient de publier une enquête sur les salaires.

Normal. Ça fait partie des productions périodiques de cette institution qui a pour mission d’alimenter les pouvoirs publics, les experts et les opérateurs économiques d’études statistiques afin de les aider à la prise de décision.

Par contre, ce qui m’interpelle, c’est cette conclusion reprise unanimement par la presse nationale : 

« Le public paie mieux ». Que le privé, vous l’aurez bien compris.

Additionner les entreprises publiques et les entreprises privées considérées dans l’enquête, calculer le salaire moyen, et tirer sur une feuille Excel avec un filtre public / privé, peut effectivement donner des conclusions pareilles.

Maintenant, quel crédit y accorder ? Et quel usage en faire ?

Là c’est un peu plus compliqué.

Parce qu’il y a, à mon avis, un problème de méthode. 

J’aurai aimé, que l’étude fasse des comparaisons à l’intérieur d’un même secteur d’activité : BTPH, agro-alimentaire, pharmaceutique, etc..  par exemple

Ensuite, j’aurai aimé que l’étude présente des comparaisons, pour le même secteur d’activité entre des entreprises de tailles comparables.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi, je ne suis pas très sûr que les résultats seraient les mêmes.

Ensuite, à l’intérieur du même secteur, et à taille comparable, il serait intéressant que l’étude s’intéresse à comparer les salaires pour certaines fonctions à niveau de qualification égale.

Par exemple, un ingénieur en génie mécanique avec 05 ans d’expérience, est-il mieux payé dans une entreprise publique ? ou dans une entreprise privée ?

Et un conducteur de niveleuse avec 10 ans d’expérience ? 

Maintenant : quel usage en faire ?

Cela dépend de vous.

Mais moi, si j’étais PDG, je commanderais une étude sérieuse avec un benchmark sur les niveaux de salaires dans des entreprises comparables de mon secteur.

Mais une étude sérieuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.