«Les opérateurs privés doivent prendre des risques »

0 5 180

Le président du Conseil national économique, social et environnemental (CNESE), Rédha Tir, a appelé à Alger, les opérateurs privés à contribuer davantage dans le financement des projets économiques en Algérie, afin d’atténuer la pression sur le Trésor public.

Intervenant lors d’un Atelier organisé par le Conseil, sous le thème « Financement de l’économie : mobilisation des capitaux privés pour des investissements utiles », M. Tir a estimé, que « les opérateurs privés doivent prendre des risques, en investissant dans des secteurs tels que la biotechnologie, l’industrie pharmaceutique et d’autres secteurs ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.