L’institut pasteur d’Alger se prononce

Nouveau variant du Covid-19

0 61

Par : LARBI SIDALI

Face à l’apparition, dans plusieurs pays, du nouveau variant du Covid-19 baptisé ‘’Omicron’’ par l’organisation mondiale de la santé, ces derniers s’inquiètent d’un nouvel épisode épidémique. Dans ce contexte l’institut pasteur d’Alger s’est également prononcé à ce sujet, dans un contexte où le nombre de contamination en Algérie connaît une courbe ascendante. 

En effet, selon un poste sur sa page officielle, cet établissement médical a fait savoir qu’avec l’apparition du variant B.1.1.529 qui a été qualifiée de préoccupante par l’OMS, la rigueur est de mise. Ce même poste a ajouté que l’Institut Pasteur d’Algérie rappelle encore une fois, l’urgence de se faire vacciner afin de contrôler la circulation des virus et par là les variants expliquant dans ce contexte que plus le virus ne circule, plus la probabilité d’apparition de nouveaux variants est élevée. Cette même source a également mis l’accent sur la nécessité du respect des gestes barrières à savoir le port de masques de protection, distanciation physique et lavage fréquent des mains à l’aide du gel hydroalcoolique. 

Par ailleurs, l’institut a précisé que ce variant présente un grand nombre de mutations, dont certaines sont préoccupantes (plus de 30 mutations concomitantes) dont certaines affectant des sites de liaisons au récepteur ACE2. Les données préliminaires suggèrent un risque accru de réinfection avec ce variant, par rapport aux autres variants préoccupants, a ajouté cette source médicale.  

Pour rappel, le variant B.1.1.529 a été signalé pour la première fois à l’OMS par l’Afrique du Sud le 24 novembre 2021. Il a été détecté également au Malawi, au Botswana, en Belgique et à Hong Kong. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.