« L’ONS est un outil pivot dans l’action économique»

Hamza Boughadi, expert en économie

0 96

 L’expert en économie, Hamza Boughadi a indiqué hier que l’installation hier des membres de l’Office national des statistiques (ONS) est une bonne chose. En effet, la réactivation de cet outil permettra d’avoir des rapports périodiques et des notes de conjonctures sur la situation économique et sociale du pays. Pour l’intervenant l’ONS a une importance capitale, du fait qu’aucune politique ni économie ni sociale ne peuvent être faite sans s’appuyer sur des chiffres et données statistiques réelles.

d’ailleurs, explique-t-il, parmi les grands problèmes que rencontre les chefs d’entreprises et autres acteurs économiques c’est l’accès à l’information et dès fois on n’a même pas cette information. « l’ONS était vraiment un frein pour l’élaboration de n’importe quelles politique», dira-t-il d’emblée.

Et d’ajouter : « Sans statique, je ne peut savoir quel est le besoin réel du marché de l’emploi. à titre d’exemple, le ministre de l’enseignement supérieur ne peut allouer des spécialités ou de continuer de former dans des domaines dont le marché n’a plus en besoins. Même chose pour les ministres de l’agriculture, d’industrie et autres. Ils ne peuvent pas élaborer des politiques sans avoir des chiffres».

Ainsi, sans cet outil « on ne peut pas connaitre la répartition par domaine et le nombre d’entreprises créées». D’ailleurs, c’est ce qu’explique l’échec des gouvernements précédents dans l’élaboration et réalisations de programmes idoines pour le développement économique du pays. Ces derniers élaborent des politiques et planification à vue, sans aucune étude réelle.

Zahir R.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.