Saisie de plus de 15 quintaux de kif traités en six jours

Trafic de drogue au niveau des frontières avec le Maroc

0 30

Par S R

Plus de 15 quintaux de kif traité ont été saisis lors d’opérations menées entre le 6 et 12 octobre courant, par des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP), en coordination avec les différents services de sécurité, au niveau des régions frontalières avec le Maroc, selon un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN) rendu public hier.

 

«Dans le cadre de leurs nobles missions de défense et de sécurisation du territoire national contre toute forme de menaces, des détachements et des unités de l’ANP ont mené, du 6 au 12 octobre 2021, de multiples opérations qui témoignent de l’engagement infaillible de nos Forces armées à préserver la quiétude et la sécurité dans notre pays», indique la même source.

Ces quantités s’ajoutent aux plus de 1 000 tonnes de résine de cannabis (hachich) en provenance du Maroc qui ont été saisies en dix ans en Algérie.

«Durant les dix dernières années, les unités de l’Armée nationale populaire (ANP) et les différents services de sécurité (gendarmerie et police) ont saisi une quantité astronomique de résine de cannabis ou de hachich estimée à plus de 1.000 tonnes. Je parle bien de tonnes et pas de quintaux ou de kilogrammes», avait précisé le lieutenant-colonel Yacine Boumerah qui intervenait sur les ondes de la Chaîne 3 de la Radio nationale en sa qualité de sous-directeur à l’Institut national de criminalistique et de criminologie de la Gendarmerie nationale.

Cette étude fait ressortir que les quantités de résine de cannabis saisies ont connu une «tendance haussière en 10 ans, avec un pic de 211 tonnes en 2013 et 277 tonnes entre 2019-2020», avait-t-il expliqué, affirmant que «le Maroc est incontestablement le premier producteur du hachich dans le monde».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.