Signature de trois conventions de partenariat

INAPI- Etablissements universitaires

0 4 599

Une convention de partenariat et d’échanges scientifiques a été signée entre l’Institut national algérien de la propriété industrielle (INAPI), l’université Constantine 2 Abdelhamid Mehri, l’université Frères Mentouri Constantine 1 et le centre universitaire de Mila.

Ce partenariat permettra de mettre en place un centre d’appui à la technologie et à l’innovation (CATI) dans chacun de ces établissements universitaires dans l’objectif de promouvoir l’innovation à travers la valorisation du potentiel créatif inhérent aux domaines économiques, notamment industriel, a précisé le directeur général (DG) de l’INAPI, Belmahdi Abdelhafid, en marge de la cérémonie de signature de cette convention, tenue à la faculté des nouvelles technologies de l’information et de communication de l’université Abdelhamid Mehri (Constantine2).

Au titre de cette convention, les étudiants des universités partenaires bénéficieront, en sus de l’accompagnement des encadreurs du CATI jusqu’à la concrétisation des idées innovantes, de stages de formation au sein de l’INAPI, où ils auront la possibilité d’accéder facilement à l’information technique par le biais des bases de données de cet institut, a précisé le même responsable.

Les termes de ce contrat prévoient également la tenue de journées d’études destinées aux  porteurs d’idées innovantes dans le but de leur inculquer les méthodes d’étude analytique des besoins du marché en vue de réussir leurs projets, le développement des capacités inventives, ainsi que la formulation et la concrétisation de l’idée en un projet, a fait savoir, de son côté, le recteur de l’université Abdelhamid Mehri, Chemam Abdelouaheb.

Aussi, les étudiants affiliés au CATI jouiront de la protection de leurs projets du plagiat ou du vol scientifique à travers l’enregistrement de leur travaux et la délivrance du brevet de propriété industrielle valable à l’échelle nationale, voire internationale et dont la durée de validité peut aller jusqu’à 20 ans, a-t-il souligné.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.