Tébessa.. Le projet d’alimentation en eau potable de 6 communes mis en service

0 2 580

Le ministre des Ressources en eau Mustapha Kamel Mihoubi a présidé avant-hier à Tébessa la mise en service du projet d’alimentation en eau potable de six (6) communes du Nord de la wilaya à partir du barrage Ouldjet Mellegue (commune de Ouenza).

Dans le cadre de sa visite de travail dans cette wilaya frontalière, le ministre a inauguré une station de traitement des eaux et de pompage au niveau du barrage Ouldjet Mellegue, destinée à alimenter pas moins de 175.000 habitants des communes de Ouenza, El Aouinet, Boukhadra, Bir El Dhab, Morsott et El-Meridj et à mettre fin au déficit en matière d’alimentation en eau potable.

Dans un point de presse, le ministre a fait état de la possibilité d’élargir ce projet, en coordination avec les autorités locales, pour permettre l’approvisionnement en eau potable du chef-lieu de wilaya et du nouveau pôle urbain qui accueille 3.200 logements de type location-vente de l’Agence nationale pour l’amélioration et le développement du logement (AADL) dans la commune de Boulhaf Dir.

Selon les explications données sur site, le taux de remplissage du barrage Ouldjet Mellegue, d’une capacité de 160 millions m3, dépasse actuellement 90 %, alimenté par le surplus des barrages voisins dans le cadre du programme des grands transferts mais aussi par les précipitations.

Concernant les autres communes confrontées à un déficit d’alimentation en eau potable, le ministre a indiqué que « plusieurs forages et puits profonds seront réalisés pour pallier ce manque », assurant que fournir de l’eau potable aux citoyens là où ils se trouvent constitue l’un des principaux objectifs de son département.

En réponse à la question d’un journaliste relative aux projets gelés de son secteur, M. Mihoubi a souligné qu’un rapport détaillé a été transmis au Gouvernement pour souligner l’importance de lever le gel sur des dizaines de projets, dont la concrétisation devrait remédier au problème de déficit en matière d’alimentation en eau potable dans plusieurs wilayas, dont Tébessa.

Le ministre des Ressources en eau a fait état, d’autre part, de l’inscription de plus de 3.000 projets à l’échelle nationale pour alimenter en eau les habitants des zones d’ombre pour une enveloppe financière de plus de 30 milliards DA, ajoutant que des « centaines de ces projets n’ont pas été lancés faute de ressources financières actuellement ».

Le ministre a affirmé que les autorités supérieures du pays œuvrent à améliorer les conditions de vie des habitants des zones reculées en application des instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

M.Mihoubi poursuivra sa visite de travail dans la wilaya par l’inspection de la station d’épuration des eaux usées dans la région d’Ain Zarrouk (commune de Tébessa).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.